Mon histoire

Le choix de commencer une activité dans le bien-être n’est pas un hasard. Mes parents, ma soeur et moi pratiquons le qigong depuis 1987. Nous avons tendance à aller vers la médecine chinoise et toutes les médecines « douces », car nous croyons qu’il est primordial de prendre notre santé en main.

Mon père était la genèse de notre apprentissage du qigong. A l’époque, il avait une hépatite aigüe et a frôlé la mort. Après avoir tenté plusieurs thérapies, c’est le qigong qui a réellement amélioré sa santé.

Grâce au qigong, mon père a gagné 30 ans de vie supplémentaire, jusqu’à la vieillesse où toutes sortes de maladies ont recommencé à l’affaiblir. Vivant éloignée de mes parents, je voulais trouver quelque chose qui pourrait les aider tous les deux, car ma mère a subi une attaque du virus au coeur en même année.

Une vieille connaissance m’a présenté une opportunité, et c’est là que j’ai démarré un grand changement. Elle a changé ma vie.

Bien que mon père nous ait quitté en 2014, mais cette occasion m’a ouvert la porte à la nutrition cellulaire, et à une alternative au salariat. J’ai l’immense honneur de pouvoir travailler avec les meilleurs du secteur et je vais dire haut et fort que c’est 100% vrai. Cette aventure, pour moi, amoureuse de la liberté, est tout simplement sauveur.

Nietzsche a dit : « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort ».  L’entreprenariat est loin d’être un fleuve tranquille. Quoi qu’il arrive, je crois très fort que c’est au moment le plus froid de l’hiver, que le printemps est prête à prendre le relais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *